logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/02/2008

Sébastien Le Prestre de Vauban

Hier, je suis allée visiter l'exposition sur Vauban à la Cité de l'Architecture et du patrimoine. medium_AfficheCAP_000.2.jpeg

 Petite biographie succinte :

Ingénieur militaire responsable des fortifications à l'âge de 22 ans, Sébastien Le Prestre de Vauban perfectionne la défense des villes et dirige lui-même de nombreux sièges dont celui de Lille en 1667, celui de Maastricht en 1673 et celui de Philippsburg en 1688. C'est la victoire de Maastricht qui pousse le roi à lui offrir une forte dotation (qui lui permet d'acheter le château de Bazoches en 1675) et à le nommer 'commissaire des fortifications' en 1678. Suite à un désaccord avec le roi, il perd sa grâce et meurt à Paris le 30 mars 1707 d'une inflammation des poumons. Son corps repose dans l'église de Bazoches-du-Morvan et son cœur est conservé à l'Hôtel des Invalides de Paris. Au total, Vauban a créé ou élargi plus de 160 forteresses et donné son nom à un type d'architecture.

Vauban

Dès le début de notre visite, nous avons suivi un grand couloir qui nous indique sur le sol toutes les villes dont Vauban a modifié soit l'implantation soit la fortification.medium_vauban1.jpg

Les progrès de l'artillerie révolutionnent la guerre de siège : depuis la Renaissance, l'augmentation d'épaisseur des murailles ne suffit plus pour résister aux effets de l'artillerie. Les ingénieurs italiens ont donc inventé les fortifications bastionnées et remparées : les murailles deviennent très basses, obliques et précédées d'un fossé[1]. Les tirs de mitraille rendant extrêmement périlleux les assauts frontaux, l'assaillant approche les fortifications par des réseaux de tranchées.

medium_300px-Tranch_C3_A9es_parall_C3_A8les_Vauban.jpeg

Codification des attaques des places fortes par Vauban.
Trois tranchées parallèles reliées entre elles par des tranchées de communications en zigzags pour éviter les tirs en enfilade. Chaque tranchée est une place d'armes qui permet de rapprocher l'infanterie sur toute la largeur du front d’attaque ; la première est hors de portée de tir des défenseurs et permet de résister à un assaut à revers ; la troisième est au pied du glacis. L’artillerie est placée sur des cavaliers, relié au réseau par des tranchées plus courtes. Des redoutes protègent les extrémités de chaque tranchée.

Je dois dire que toutes ces informations sur la stratégie guerrière au temps de Louis XIV étaient sûrement plus appréciées par les messieurs de notre groupe que par nous les femmes. Mais c'est de l'Histoire ! et notre conférencière a su nous intéresser.

La ville fortifiée de Neuf Brisach a été construite ex- nihilo sur les ordres du roi de France Louis XIV à partir de 1698 pour renforcer les défenses du Rhin après la perte de Brisach aux termes du traité de Ryswyck en 1697, place forte qui avait été rattachée à notre royaume lors du traité de Westphalie en 1648.

    medium_800px-Neuf-Brisach_007_850.jpegC'est Vauban qui est chargé de l'implantation et de l'étude de la nouvelle cité sur la rive gauche du fleuve. Les travaux en sont commandés en septembre 1698, la ville est fondée en 1699, les fossés et les terrassements sont achevés en 1700, la fortification, qui passe pour être la meilleure d'Europe, est terminée en 1703, et la ville est intégralement bâtie en 1706. Elle aura coûté plus de 4 millions de livres.

 

Quelques plans-reliefs (Les Plans-Reliefs sont des maquettes au 1/600ème des villes fortifiées par Vauban, situées aux frontières de l’ancien royaume de France) étaient présentés, nous en avions vu quelques-uns au cours de notre visite au Musée des plans-reliefs aux Invalides. Celui de Lille a une histoire. Pendant la guerre de 14-18 les Allemands avaient emporté certaines maquettes et notamment celle de Lille. Et après la guerre personne n'en a demandé la restitution et donc elle était à Berlin et malheureusement les plans-reliefs n'ont pas été épargnés par les bombardements. Après la guerre de 39-40 la France a demandé de récupérer celles qui étaient en bon état. Donc nous avons pu la contempler bien que très abîmée et tronquée. Les édifices ont dûs être remplacés.

medium_lille_image1.jpg

Commentaires

Comment vas-tu ? Les fortifications étaient importantes à ces époques. Surtout pour repousser autant que possible les agresseurs.

Bonne soirée,

Bises d'Aliette

Écrit par : Aliette | 02/02/2008

Merci Aliette, je vais bien. la semaine prochaine je vais faire une visite dans le Marais médiéval, tu verras ça, j'essairais de mettre une note.
Bises
nani24

Écrit par : nani24 | 02/02/2008

Bonsoir Nadette, toujours en ébullition à ce que je vois!
il me semble que VAUBAN a conçu les fortifications de notre bonne ville de ST-MALO? "Un grand bonhomme", certainement.
Bises, à bientôt. Bretonne.

Écrit par : bretonne | 08/02/2008

et ce n'est pas fini, en préparation le récit de notre voyage dans le Marais où nous nous sommes rencontrées, enfin... plus au Nord.
Bises
Nadette

Écrit par : nani24 | 09/02/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique