logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

15/11/2007

une journée avec Joséphine

Hier, nous sommes allés visiter au Château de la Malmaison une exposition de : "Indispensables nécessaires"
Le nécessaire dont la définition est : "Petite boîte divisée par compartiments, pour renfermer différentes choses nécessaires ou commodes en voyage" est un ensemble complexe dont la fabrication était l'oeuvre d'un marchand spécialisé, le tabletier.
Ce coffret d'ébénisterie dans lequel chaque ustensile possède sa propre place, contient des objets d'orfèvrerie, de porcelaine, de cristal, tous réunis par un ou des usages précis et porte souvent le signe distinctif de son propriétaire.
Leur perfectionnement et leur vogue spectaculaire au début du XIXème doivent beaucoup à Biennais, fameux orfèvre de Napoléon Ier dont l'exposition présentera de magnifiques exemples.

medium_nécessaires.2.jpg

 

 

 

La conférencière qui remplaçait le conférencier attitré pour l'exposition "Indispensables nécessaires" nous a proposé de nous faire visiter tous les étages avant d'aller voir les "nécessaires".

 

 
 
 
 
 
 

Sitôt la propriété achetée, Percier et Fontaine proposent à Joséphine un projet de reconstruction dont le coût effraie Bonaparte. Alors, les deux architectes se résignent à "rapetasser" le vieux château. Devant l'ampleur des travaux d'aménagements intérieurs, les murs menacent de se déverser et ils doivent les contrebuter par de massifs contreforts qu'ils agrémentent de statues prises dans les jardins de Marly. En 1801 ils ajoutent un pavillon en forme de tente, destiné à tenir les domestiques, mais dont Bonaparte trouve qu'il ressemble à une loge pour montrer les ours à la foire.

 

 

 Nous avons visité les appartements de Joséphine :
medium_chambre_Joséphine.jpg

 

Chambre de l'Impératrice

 

 Installé en 1800 dans la partie nord du château, l'appartement que le couple consulaire partagea pendant plusieurs années resta à l'usage exclusif de Joséphine après 1803. On y accède par une antichambre très simplement meublée où se tenaient habituellement les valets de pied, puis on entre dans la chambre de l'Impératrice, somptueusement réaménagée en 1812 en forme d'une tente à seize pans agrémentée de nombreux miroirs afin de la rendre plus claire. Le décor mural et le mobilier ont été rétablis par Napoléon III en 1865 et le lit en bois doré a retrouvé sa place d'origine. A la suite de cette pièce se trouve la chambre à coucher ordinaire, plus lumineuse et ensoleillée, où Joséphine s'installait volontiers pour lire ses livres de botanique ou écrire sa correspondance. Dans les placards étaient conservés ses nombreux bijoux et ses parures de pierres précieuses.
Le cabinet de toilette où elle s'apprêtait longuement le matin précède le boudoir, pièce octogonale drapée de mousseline qui pouvait servir de petite salle à manger et où l'Impératrice se tenait volontiers car le plafond bas permettait de la chauffer facilement.

medium_salon_doré.jpg
Le Salon doré
Le salon de compagnie, déjà à cet emplacement à la fin du XVIIe siècle, a reçu deux décors différents, l’un en 1800 et l’autre en 1810-1811. Il ne subsiste du premier état que les deux grands tableaux sur le thème d’Ossian, les six fauteuils ornés de têtes égyptiennes et la cheminée de marbre blanc offerte par le pape Pie VII en 1802. Souhaitant un salon plus conforme à ses goûts, Joséphine s’est adressée à son architecte Berthault qui a conçu un élégant décor blanc et or réalisé par l’atelier Dubois-Redouté dans lequel s’insèrent six médaillons peints représentant l’histoire de Daphnis et Chloé.

 
 


François Gérard
Portrait de Joséphine impératrice

 Nous avons pu admirer plusieurs portraits de Joséphine qui a toujours la bouche fermée (elle n'avait pas de jolies dents...)

Commentaires

Elle devait même avoir de beaux harnais Josephine.Bon j'ai osé;osé Joséphine.bises du forez.

Écrit par : heraime | 15/11/2007

bonjour
agéable visite merci à vous
bernadette

Écrit par : bernadette | 15/11/2007

josephine devait un peu s'ennuyer dans un appartement aussi vaste , le lit de sa chambre fait office de trone !!!!!

Écrit par : jack | 16/11/2007

C'est peut-être pour cela qu'elle y est morte après une mauvaise angine...

Écrit par : nani24 | 16/11/2007

Je sais maintenant ce qu'est un "nécessaire"... je me doutais un peu mais c'était flou dans mon esprit! merci Nadette.

Écrit par : bretonne | 20/11/2007

Merci pour la visite de ce château, dans lequel je me souviens avoir chanté pour un concert, mais je ne me souviens plus à quelle occasion.
Je pense à toi pour les photos de Plaisir, mais, tu sais comme moi qu'à la retraite, on court après le temps...
Bises
Jean-Louis.

Écrit par : Jean-Louis | 12/12/2007

Bonjour Bernadette,

Lorsque l'on a très peu de temps à consacrer à soi-même, il est agréable de pouvoir se déplacer virtuellement par le biais de tes notes et visiter ces endroits hisoriques. Merci à toi.

J'attends la suite.

Bises.
Danièle.

Écrit par : PourMarie | 16/12/2007

Merci à toi, dès que je pourrai y accéder...
Au mois de janvier 2008 j'aurai plusieurs visites et conférences à raconter.
Bises
Bernadette

Écrit par : nani24 | 16/12/2007

Ma chère Bernadette,

Rentrée hier soir à 19 h 35, j'ai eu très froid tout le week-end et hier dimanche où j'ai dû rester dehors assez longtemps en attendant l'heure de mon train de retour. Cela m'a fait penser aux "sans abri" qui vivent dehors tout le temps, les pauvres, comme ils doivent souffrir par des temps pareils.

J'ai été ravie de vous rencontrer tous mais nous nous sommes séparés rapidement et je me suis retrouvée seule en me demandant ce que je faisais là.

Je suis revenue un peu enrhumée donc j'ai fait une soupe à l'aïl (avec un blanc d'oeuf et un jaune d'oeuf) délicieuse, elle m'a bien réchauffée. Après ça allait mieux.

Bonne journée,

Aliette

Écrit par : Aliette | 17/12/2007

Bonsoir

Ouf ! te voilà! je me suis aperçue que ..j'ai confondu Bernadette et Bernadette "au coin du feu" .

comme un fin limier j'ai navigué de blog en blog pour arriver à te découvrir.

Je voulais simplement te dire que j'ai apprécié la chaleureuse rencontre de samedi dans le froid parisien.

Bises de Marie

Écrit par : Marie | 17/12/2007

Il est vraiment bien conclu celui la de billet ! J'ai beaucoup adoré la seconde partie! Je vais dévorer les autres avec l'espoir qu'ils sont aussi bien conclus. ;)

Écrit par : Poeles à granulés | 29/10/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique