logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/11/2007

PLAISIR

L'histoire d'une ville à la campagne

Plaisir est un très vieux village qui fût certainement habité dès les temps préhistoriques mais il faut remonter aux débuts de notre ère pour y détecter les premières traces d’une présence humaine, à La Boissière.

Depuis son origine, le nom de la commune est synonyme de bien-être.
Issue du latin placere, qui signifie plaire, la douce appellation de notre ville fut sans nul doute choisie en référence à l’aspect plaisant du lieu. Niché au creux d’une cuvette, à la jonction de deux ruisseaux, le ru Maldroit et le ru Sainte-Apolline, et protégé par la forêt, ce village offrait « une situation vitale et sécurisante, naturellement propice à l’installation », comme l’écrit l’historien Henri Vigot, dans son ouvrage Plaisir, des Carnutes aux Franciliens. Le prieuré, autour duquel fut bâti le village, daterait du VIIIe siècle. Une inscription latine au-dessus d’une grille en face de la mairie-annexe nous renseigne en indiquant : « Hic fuit benedictorum Prioratus » (ici, il y eut un prieuré de bénédictins). En 1894-1895, le propriétaire des lieux rase la plupart des anciens bâtiments et y fait construire la maison bourgeoise qui abrite l’hôtel de Ville depuis 1971.

À l’époque féodale, Plaisir faisait partie de la seigneurie du bourg voisin, Neauphle-le-Château. Cette baronnie, longtemps rattachée au duché de Bretagne, passa à la couronne de France sous François 1er. En 1537, il disposa du fief de Neauphle-le-Château-Plaisir en faveur de sa maîtresse, Anne de Pisseleu. Le dernier seigneur de Plaisir fut Louis-Hercule Timoléon de Cossé Brissac, commandant de la garde de Louis XVI.
Notre patrimoine bâti témoigne encore de ce passé riche. Élevée au XIIIe siècle, l’église Saint-Pierre avec ses deux autels devint le centre de la vie paroissiale rurale ;

medium_eglise.JPG


Dès 1415, sur l’acte de vente des biens de la Châtelaine de Neauphle au Duc de Bretagne, il est fait état d’un fief comprenant une demeure et appartenant à Jacques de Montmor :
«un hostel et plusieurs terrages assis à Plaisir, au lieu dit des Saussaies [plantation de saules]».
Fin XVIe, début XVIIe, l’ «hostel» se transforme en château et prend son aspect actuel, une construction caractéristique du XVIIe siècle. Il appartient alors à la famille Le Tellier qui le conservera pendant un siècle. Vers 1720, le domaine passe aux mains de la famille Goullet-de Rugy, puis, par descendance, à la famille Saint-Sauveur jusqu’à la Révolution.


Le XIXe et une grande partie du XXe siècles vont être témoins d’une succession de propriétaires très différents : notable de région, membre de professions libérales, exploitants agricoles…

En 1939, La propriété est acquise par M. Bourdel, qui entreprend la remise du parc et des bâtiments à l’état d’origine. Il fut le dernier propriétaire avant le rachat du château et de son parc par la commune en 1976. En février 1977, le domaine est ouvert au public. Des travaux de rénovation sont entrepris à partir de 1982. En 1996, le théâtre de la Grange prend le nom de Robert-Manuel, éminent Plaisirois membre de la Comédie française.
Cadre prestigieux des siècles passés, le château, les communs et le parc sont devenus un merveilleux et incontournable espace de culture et de loisirs pour les Plaisirois. La variété et la qualité des animations culturelles attirent de nombreux visiteurs qui viennent apprécier pièces de théâtre, soirées découverte et expositions. La présence de la bibliothèque et du conservatoire de musique viennent compléter la vocation de centre d’animation culturelle, de loisirs et de rencontre du château. Au cœur de la ville, prés, bois, allées ombragées et pièces d’eau du parc offrent leur décor verdoyant aux visiteurs qui trouvent là la quiétude d’un environnement protégé.

Autre monument, le château, édifié par Le Tellier, quatre siècles plus tard.

Quelques éléments d’architecture :

À l’origine, l’édifice ne comportait que la partie centrale, correspondant à la terrasse qui la précède. Son architecture et des éléments d’aménagement intérieur attestent de l’empreinte du style Louis XIII : volets à petits panneaux de chêne massif renforcés de barres de fer, quelques cheminées, escalier à deux volées et rampe en chêne massif, boiseries et alcôves. Les deux ailes basses et les bâtiments annexes à vocation agricole furent ajoutés au XVIIIe siècle.
L’ensemble est classé monument historique depuis 1961. Le parc du château est site classé depuis 1946.
medium_chateau.JPG
Autour de Plaisir : la forêt

À elle seule, la forêt couvre le quart des terres plaisiroises.

Elle se compose du bois de Sainte-Apolline, qui sépare Plaisir de Neauphle-le-Château, et du bois de la Cranne, qui borde la route des Deux-Plateaux, et se prolonge au-delà des frontières de la commune, jusqu’à Fontenay-le-Fleury. Entre les deux, le quartier de la Châtaigneraie et le parc arboré du château.
medium_automne_001a.2.jpg

11:58 Publié dans Ma ville | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

Il a l'air de faire bon vivre à Plaisir !!! Bonne journée. Biche

Écrit par : Biche | 12/11/2007

Bravo et merci à Bernadette. Moi qui habite Plaisir depuis 24 ans
je viens d'apprendre plein de choses intéressantes sur elle.
Très très bien pour les photos de Venise, Barcelone, Versailles et les autres.
Je vais suivre, avec intérêt, votre blog qui est plein de bonnes surprises et plein d'humour.
Bien amicalement.
Monique-Anne

Écrit par : LE SOUDER | 15/11/2007

Enfin... effectivement je vais continuer à agrémenter ce blog. je dois mettre mon compte-rendu sur la visite au château de la Malmaison...
A bientôt
Bernadette

Écrit par : nani24 | 15/11/2007

De Paris à Dreux je passe souvent par Pontchartrain et Neauphle, mais j'avoue n'avoir jamais visité Plaisir...
Pour moi c'est aussi, faisant parfois le trajet en train, la gare de Plaisir-Grignon...
Merci de cette visite de plaisir avec plaisir.....

Écrit par : pierlouim | 15/11/2007

ce doit être difficile d'être triste à Plaisir...comment appelle-t-on les habitants?
bonne journée

Écrit par : henri | 16/11/2007

Les habitants de Plaisir s'appellent les joyeux plaisirois...
je plaisante : les "plaisirois"
mais c'est vrai je ne m'ennuie pas du tout, il y a toujours quelque chose à voir ou à apprendre...
Bonne journée

Écrit par : nani24 | 16/11/2007

De découverte en découverte culturelle
je constate avec plaisir que tu rayonnes beaucoup dans ta région.
Bonne continuation

Bises
Marie

Écrit par : Marie | 17/12/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique